Please reload

Articles récents

La barre au sol : les bienfaits d'une discipline en douceur

15/10/2019

1/10
Please reload

Articles favoris

Nos collaborations artistiques

14/09/2016

Professeurs et artistes invités, partenariats, projets artistiques... On vous en dit un peu plus sur notre approche pédagogique et notre envie d'apporter une démarche d'ouverture !

 

Le mot de Carolina, directrice de l'École de Danse Classique d'Aix : 

"J'aime l'idée que l'École soit un lieu en mouvements, un lieu de rencontres, de partage et d'échanges artistiques. Cela fait partie intégrante de ma vision de la Danse et de l'Enseignement. La Danse Classique est une discipline rigoureuse, où nous cherchons sans cesse plus de souplesse, d'ouverture, d'efficacité, de grâce et de précision. Une spécificité de la Danse Classique, techniquement parlant,  est  le travail conscient de "l'en-dehors" : un positionnement corporel particulier, certes, mais pas que ! Selon moi, cette démarche d'ouverture ne s'arrête pas là... Elle engage, corps conscient et esprit...  "Se tourner vers l'extérieur, s'ouvrir, pour offrir et pouvoir recevoir" sont les piliers d'un enseignement riche que je souhaite apporter aux élèves."

 

Les interventions et les invités

Début 2016, les élèves des classes avancées ont eu le privilège d'expérimenter un cours donné par un professeur brésilien invité, André Malosá. L'objectif de cette venue était de faire travailler les élèves différemment, et de leur apporter un autre point de vue sur la Danse. Elles se sont confiées sur cet évènement, qui leur a beaucoup plu. Bien qu'éloigné de quelques 8000km, André reste connecté à la vie de l'École : il travaille avec moi sur l'adaptation du scénario de notre prochain spectacle, et nous réfléchissons ensemble à un projet pour qu'il puisse revenir et approfondir le travail amorcé l'hiver dernier.

 

Les échanges autour du spectacle

Comme évoqué le spectacle annuel de l'École est un moment très fort de partage entre professeurs, élèves, costumière, petites mains, photographes, scénographe, techniciens, maquilleuses, parents bénévoles... Chaque année, des élèves des classes adultes participent aussi à l'aventure en prenant place en coulisses pour aider nos jeunes "ballerines". C'est l'occasion pour nous, professeurs, d'avoir le plaisir de voir revenir des anciens élèves, souvent partis pour les études ou vers d'autres horizons. Ils participent au bon déroulement du spectacle en apportant leur expérience aux jeunes générations en backstage. Jean Saint Pierre, élève de l'école et architecte depuis, signera la scénographie de notre nouveau spectacle. Nous avons également la joie de poursuivre notre collaboration avec Laurence Vaudelin, costumière d'exception qui nous conçoit de jolies créations que vous découvrirez le samedi 27 mai prochain au Théâtre du Jeu de Paume.

La Danse, son côté éphémère retracé en images

Cette année encore, la photographe m'jose est présente aux côtés des élèves pour immortaliser des moments de pure complicité et de partage, où le public n'a habituellement pas accès : goûter de Noël, confection et essayages de costumes, répétitions et coulisses du spectacle... Nous avons ensemble un projet pérenne qui se construit sur deux axes : la mémoire de la vie active de l'École (qui donne lieu à une rétrospective en images, proposée lors des portes ouvertes en juin), et la transposition de la danse classique au delà du cadre de l'école (avec des projets tels que Dancers Outdoors)

*Retrouvez ses photos dans un espace dédié sur son site internet (accessible par mot de passe, disponible toute l'année au secrétariat de l'École). 

"Corps en Scène", notre groupe d'interventions artistique

Créé en 2015, il rassemble des élèves au sein de projets artistiques, au-delà des murs de notre établissement. Tout est né d’une envie de partage entre divers artistes (danseurs, chorégraphes, photographes, artistes peintres, musiciens, costumières), porté par l'idée de démocratiser la danse classique. Corps en Scène s'est produit à plusieurs reprises en 2015 et 2016. Les danseuses apprennent alors à vivre de nouvelles expériences scéniques, comme se produire dans un lieu atypique face à un public inconnu. Cela permet de créer une passerelle entre une pratique en amateur et une démarche aspirant à plus de professionnalisme.